Les témoins un mois après

La catastrophe était programmée mais à ce point?

De passage à Riorges le 23 Juin, force est de constater que beaucoup des "Témoins" installés au mois de Mai ont été pour certains vandalisés, d'autres ont disparus. Pour ceux qui restent, peu sont "debout" et comme prévus, ils se sont très fortement transformés, sous l'effet de l'eau, de la chaleur, des moisissures et des morsures d'animaux (seulement des chiens?).