Actu Fred Périé

Mot clé - installation

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, 14 avril 2017

L'autre de l'autre au Festival Côté Court 2017

L'autre de l'autre en compétition au festival Côté Court dans la catégorie nouveaux media.

Une version courte y sera présentée en Juin : plus d'info à venir.

Extraits

mardi, 17 janvier 2017

sans titre, à... dans les Bouches-du-Rhône

L'installation Sans titre, à... sera exposée dans les médiathèques des Bouches-du-Rhône tout au long de l'année 2017

mercredi, 5 octobre 2016

L'autre de l'autre/ Projection le 16 Novembre

L'autre de l'autre
de Fred Périé et Franck Gourdien
Documentaire, France, 2016, 90mn

Avec ce film et son dispositif un peu spécial, nous regardons des autres nous parler de leur autre et nous autres nous nous regardons regarder l'autre. C'est du direct ! Chaque projection est unique.

Le projet esquissé il y a quatre ans et repris en 2015 en collaboration avec Franck Gourdien est en voie d'achèvement. (extraits)

Une première projection est programmée


jeudi, 24 mars 2016

L'autre de l'autre en résidence

Nous serons (Franck Gourdien et moi-même) en résidence du 4 au 8 Avril 2016 pour mettre au point une première ébauche de notre projet L'autre de l'autre

Avec l'autre de l'autre nous regardons des autres nous parler de leur autre et nous autres nous nous regardons regarder ces autres.

dimanche, 10 janvier 2016

L'autre de l'autre/crowdfunding

Je me joins à Respiro Productions et au Pixel Blanc pour le lancement d'une campagne de financement participatif de notre projet L'autre de l'autre, que j'écris et réalise avec mon ami Franck Gourdien. Après la naissance de mon fils, j'ai réalisé qu'il fallait que ce projet que j'avais en tête depuis 2012, prenne enfin son envol. Aujourd'hui nous avons besoin d'un financement privé minimal pour solliciter des subventions et rémunérer les artistes qui collaborent au projet Sandrine Deumier et Seiji Murayama.

Merci de nous aidez sur le site de kisskissbankbank

jeudi, 13 novembre 2014

Néguentropie in Catalogue Traverse Vidéo 2014 / Processus

http://traverse-video.org/catalogue_2014/

mercredi, 1 octobre 2014

[La Démesure du possible] Inauguration

Inauguration le 17 Octobre à 12h à Nice

merci de contacter arts dans la cité ou moi-même si vous souhaitez y assister

La démesure du possible est une installation vidéo interactive commanditée par l'association Art Dans la Cité, à l’intention des personnes qui souffrent de troubles associés à la perte de mémoire. Cependant, elle ne procède de ma part d'aucune intention thérapeutique. Elle est simplement inspirée de la situation de ces personnes et elle est à leur intention, comme lorsqu’on écrit à quelqu’un, pour se rappeler à lui, pour lui dire qu’on ne l’oublie pas. Elle porte également le sentiment de fragilité que j'ai de mes propres souvenirs.

Le principe de cette installation repose sur des séances ou ateliers, régulièrement organisés, selon les cas, avec les patients, résidents en EPHAD ou personnes en accueil de jour. L’œuvre est à la libre disposition des personnels accompagnant ou soignant des établissements concernés. Ces ateliers peuvent être axés sur une activité physique centrée sur l'œuvre, mais celle-ci peut également vivre simplement aux côtés d’autres activités, sans en être un objet d’attention permanente.

La démesure du Possible à l’Institut Claude Pompidou de Nice a été réalisée grâce au soutien de :
Fondation Stavros Niarchos
Fondation de France
Ministère de la Culture et de la Communication

le blog http://lademesuredupossible.blogspot.com/

mardi, 8 avril 2014

Stress in Agency of unrealized projects

Agency of unrealized projects : http://e-flux.com/aup/tag/landscape/

STRESS is fictitious industrial construction, whose only aim is to draw a perfectly straight red line that strikes through a wide landscape on the banks of Loire river estuary. It is drawn over 2 km between an oil refinery and some isolated grove, where it disappears. The line is not only a figure of utopia in a given landscape, not only a simple graphical idea, it is also a figure of all human ideas at work inside what we think as Nature and we idealize as harmony. Thus it is a sign of tension, raising the questions of excess – as opposed to adaptation – excess of products and excess of consumption of matter. The project also confronts the industry of its own making and the utopia it claims to represent. The stress would not just be some symptom of our difficult adaptation to the environment, the latter being spontaneously thought as autonomous. It is also the unavoidable shock of vain ideas and dreams, with a reality, which by essence is real, rough and quite foreign to our desires. This project was intended for Estuaire 2009 in Nantes (France) and was not accepted by the selection jury.

jeudi, 27 février 2014

[La Démesure du possible] Expérimentation

Le projet La Démesure du Possible commandité par Art dans la Cité a commencé début Février par une phase d'expérimentation en résidence à L'hôpital de Monaco. L’œuvre sera installée en 2014 dans l'unité Ravera qui accueille des personnes âgées atteintes de troubles neurologiques variés.

L'objectif de la résidence était d'entrer en relations avec les patients et le personnel soignant et de comprendre comment chacun réagissait par rapport à l’œuvre. Une esquisse de l'installation immersive a donc provisoirement été mise en place dans une pièce dédiée. Les patients ont pu expérimenter l'interaction avec cette esquisse au cours d'une série de 6 ateliers. Dans leur grande majorité, ils ne se sont pas montrés indifférents et pour certains ont exprimés leur avis sur l’œuvre et sur l'art en général. Avec ces personnes âgées, j'ai retrouvé les mêmes attitudes et les mêmes opinions que dans le public en général. 

Le personnel soignant s'est montré bienveillant envers cette démarche et même s'il est difficile de penser que l'art ait une incidence thérapeutique directe, il est clair qu'une œuvre peut accompagner agréablement le séjour du patient en lui offrant l'occasion de bouger et d'échanger sur des questions assez éloignées de ce qui l'occupe habituellement.

Pour ma part, j'ai vraiment apprécié l'accueil qui m'a été réservé, et surtout l'échange avec les patients, souvent stimulant, toujours sensible.

Le projet maintenant passe à une étape d'élaboration artistique, car l'installation étant destinée à rester en place dans la durée, il est important d'envisager son évolution, non seulement sur le temps court (interactivité) mais aussi sur le temps long, voire très long (générativité). Cette démarche exige également un travail technique substantiel, notamment pour la création des algorithmes spécifiques et de l'automatisation, car l'installation ne nécessitera aucune intervention du personnel sur place.

Pour plus d'info, suivre le blog de arts dans la cité : http://lademesuredupossible.blogspot.fr/

lundi, 30 septembre 2013

est-ce ici ? au cinéma

est-ce ici ? sera diffusé en première partie de certaines séances de cinéma au Centre des Arts d'Enghien

  • Dates à préciser

- page 1 de 4