Actu Fred Périé

Mot clé - interactive

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, 30 mai 2017

INFO Côté Court 2017

côté court

L'autre de l'autre à  Côté Court 2017 :

  • Le film et dispositif sera présent le 9 Juin séance de 20h
  • au plaisir de vous rencontrer au festival
  • FESTIVAL CÔTÉ COURT AU CINÉ 104
    104 avenue Jean Lolive 93500 Pantin Métro : Église de Pantin (Ligne 5)
    Bus : lignes 249, 170, 61
    Station Vélib’ devant le Ciné 104
    Tel : 01 48 10 30 51
    Mail : contact@cotecourt.org
    -> Google map
  • Pensez à venir le 7 Juin pour la soirée d'ouverture

vendredi, 14 avril 2017

L'autre de l'autre au Festival Côté Court 2017

L'autre de l'autre en compétition au festival Côté Court dans la catégorie nouveaux media.

Une version courte y sera présentée en Juin : plus d'info à venir.

Extraits

mercredi, 5 octobre 2016

L'autre de l'autre/ Projection le 16 Novembre

L'autre de l'autre
de Fred Périé et Franck Gourdien
Documentaire, France, 2016, 90mn

Avec ce film et son dispositif un peu spécial, nous regardons des autres nous parler de leur autre et nous autres nous nous regardons regarder l'autre. C'est du direct ! Chaque projection est unique.

Le projet esquissé il y a quatre ans et repris en 2015 en collaboration avec Franck Gourdien est en voie d'achèvement. (extraits)

Une première projection est programmée


jeudi, 24 mars 2016

L'autre de l'autre en résidence

Nous serons (Franck Gourdien et moi-même) en résidence du 4 au 8 Avril 2016 pour mettre au point une première ébauche de notre projet L'autre de l'autre

Avec l'autre de l'autre nous regardons des autres nous parler de leur autre et nous autres nous nous regardons regarder ces autres.

jeudi, 13 novembre 2014

Néguentropie in Catalogue Traverse Vidéo 2014 / Processus

http://traverse-video.org/catalogue_2014/

mardi, 14 octobre 2014

Manifeste des arts immersifs

Parution d'un ouvrage consacré au corps dans les nouveaux medias.

Anaïs Bernard, Bernard Andrieu (Dirs). (2014). Manifeste des arts immersifs. Nancy, PUN-Éditions universitaires de Lorraine, 140 p.

Anaïs Bernard et Bernard Andrieu – Manifeste émersif. Naissance des arts immersifs.

Les Arts Immersifs sont une expérience qui fait œuvre formant un tout entre le dispositif, l'artiste et le spect-acteur. Accepter de s’immerger est tout un art qui produit des effets involontaires et des interactions sensorielles. La profondeur de notre corps y est découverte par l’activation du vivant en nous. Ici, ce premier catalogue dresse les interfaces – qu’elles soient interactives, imsersives ou encore hybrides – jusqu’à ce que l’illusion soit rompue. Mais où le désir d’osmose des corps devient manifesté!

Interactions
Char Davies
Electronic Shadow, un duo d'artistes de l'ère numérique ;
Tina La Porta
Françoise Lejeune, Collectif Fran & Jim ;
Naziha Mestaoui ;
Fred Périé ;
Nathanaëlle Raboisson ;
Scenocosme : Grégory Lasserre & Anaïs met den Ancxt ;
Hélène Singer ;
Adrianne Wortzel.

Interactions/ Imsertions
Pascale Barret ;
Miguel Chevalier ;
Petra Gemeinboeck ;
Projet Alter Ego, sous la direction de Françoise Lejeune ;
Philippe Pasquier ;
Projet EVA (Électronique et Vivant Asservis) ;
Laurent Mignonneau & Christa Sommerer.

Imsertions
Snejana Barteneva ;
Aelle-Fatia Djemani ;
Lucile Haute ;
Jacques Ibanez Bueno ;
Michael Naimark ;
Erwin Redl ;
Aniara Rodado ;
Philippe Safire ;
Claire Sistach ;
Pascale Weber.

Imsertions/Hybridations
Marie-Laure Cazin ;
Kazuhiko Hachiya.

Hybridations
ORLAN ;
Myriam Gourfink ;
Marion Laval-Jeantet & Benoît Mangin, Art Orienté Objet ;
Zaven Paré.

Hybridations/Interactions
Anthony Antonellis ;
Sylvie Chartrand ;
Dorothée Smith.

Interactions/Imsertions/Hybridations
Aurélie Dumare//Afterme * !*
Luc Courchesne ;
Cyberesthesie ;
Soizic Hess ;
Yann Minh ;
Paul Sermon.

mercredi, 1 octobre 2014

[La Démesure du possible] Inauguration

Inauguration le 17 Octobre à 12h à Nice

merci de contacter arts dans la cité ou moi-même si vous souhaitez y assister

La démesure du possible est une installation vidéo interactive commanditée par l'association Art Dans la Cité, à l’intention des personnes qui souffrent de troubles associés à la perte de mémoire. Cependant, elle ne procède de ma part d'aucune intention thérapeutique. Elle est simplement inspirée de la situation de ces personnes et elle est à leur intention, comme lorsqu’on écrit à quelqu’un, pour se rappeler à lui, pour lui dire qu’on ne l’oublie pas. Elle porte également le sentiment de fragilité que j'ai de mes propres souvenirs.

Le principe de cette installation repose sur des séances ou ateliers, régulièrement organisés, selon les cas, avec les patients, résidents en EPHAD ou personnes en accueil de jour. L’œuvre est à la libre disposition des personnels accompagnant ou soignant des établissements concernés. Ces ateliers peuvent être axés sur une activité physique centrée sur l'œuvre, mais celle-ci peut également vivre simplement aux côtés d’autres activités, sans en être un objet d’attention permanente.

La démesure du Possible à l’Institut Claude Pompidou de Nice a été réalisée grâce au soutien de :
Fondation Stavros Niarchos
Fondation de France
Ministère de la Culture et de la Communication

le blog http://lademesuredupossible.blogspot.com/

jeudi, 27 février 2014

[La Démesure du possible] Expérimentation

Le projet La Démesure du Possible commandité par Art dans la Cité a commencé début Février par une phase d'expérimentation en résidence à L'hôpital de Monaco. L’œuvre sera installée en 2014 dans l'unité Ravera qui accueille des personnes âgées atteintes de troubles neurologiques variés.

L'objectif de la résidence était d'entrer en relations avec les patients et le personnel soignant et de comprendre comment chacun réagissait par rapport à l’œuvre. Une esquisse de l'installation immersive a donc provisoirement été mise en place dans une pièce dédiée. Les patients ont pu expérimenter l'interaction avec cette esquisse au cours d'une série de 6 ateliers. Dans leur grande majorité, ils ne se sont pas montrés indifférents et pour certains ont exprimés leur avis sur l’œuvre et sur l'art en général. Avec ces personnes âgées, j'ai retrouvé les mêmes attitudes et les mêmes opinions que dans le public en général. 

Le personnel soignant s'est montré bienveillant envers cette démarche et même s'il est difficile de penser que l'art ait une incidence thérapeutique directe, il est clair qu'une œuvre peut accompagner agréablement le séjour du patient en lui offrant l'occasion de bouger et d'échanger sur des questions assez éloignées de ce qui l'occupe habituellement.

Pour ma part, j'ai vraiment apprécié l'accueil qui m'a été réservé, et surtout l'échange avec les patients, souvent stimulant, toujours sensible.

Le projet maintenant passe à une étape d'élaboration artistique, car l'installation étant destinée à rester en place dans la durée, il est important d'envisager son évolution, non seulement sur le temps court (interactivité) mais aussi sur le temps long, voire très long (générativité). Cette démarche exige également un travail technique substantiel, notamment pour la création des algorithmes spécifiques et de l'automatisation, car l'installation ne nécessitera aucune intervention du personnel sur place.

Pour plus d'info, suivre le blog de arts dans la cité : http://lademesuredupossible.blogspot.fr/

Néguentropie au cinéma

Néguentropie
Vidéo interactive, 2007-2014
Musique Thomas Charmetant
Durée 6 mn

A l'écran : un texte dont la disposition sur la page se brouille constamment, le rendant illisible et mouvant. Seul le regard des spectateurs présents en permet la lente recomposition jusqu'à ce qu'il devienne à nouveau lisible.

Une nouvelle version de Néguentropie pour les salles de cinéma sera présentée dans le cadre du festival Traverse Vidéo du 17 au 31 Mars 2014

Attention dates modifiées
  • Performance le 21 Mars 2014 vers 16h
  • à l'ESAV
  • Programme en pièce jointe

Lire la suite...

lundi, 30 septembre 2013

est-ce ici ? au cinéma

est-ce ici ? sera diffusé en première partie de certaines séances de cinéma au Centre des Arts d'Enghien

  • Dates à préciser

- page 1 de 2